Résumés introductifs et infos sur les épisodes

Les épisodes sont classés dans l'ordre chronologique de leur sortie.
La date donnée entre parenthèses est celle de leur première diffusion sur la deuxième chaîne française.
Cliquez sur les titres ci-dessous pour trouver les informatiions sur chaque épisode.

 

1. Maigret et la Grande Perche 10. Maigret et l'homme du banc 19. Maigret et l'affaire Saint-Fiacre 28. Maigret et l'inspecteur cadavre 37. Maigret et le marchand de vin 46. Les scrupules de Maigret
2. Maigret chez les Flamands 11. La patience de Maigret 20. Maigret et le port des brumes 29. Madame Quatre et ses enfants 38. Maigret chez le ministre 47. Maigret et les petits cochons sans queue
3. Maigret et la maison du juge 12. Maigret et le fantôme 21. Maigret et la tête d'un homme 30. Meurtre dans un jardin potager 39. Maigret et le fou de Sainte-Clothilde 48. Maigret et le clochard
4. Maigret et les plaisirs de la nuit 13. Maigret et l'écluse n°1 22. Maigret en Finlande 31. Un meurtre de première classe 40. La maison de Félicie 49. Maigret et l'ombre chinoise
5. Maigret et le corps sans tête 14. Cécile est morte 23. Maigret tend un piège 32. Maigret voit double 41. Maigret à l'école 50. Maigret chez le docteur
6. Maigret et la nuit du carrefour 15. Maigret se trompe 24. Maigret a peur 33. Maigret chez les riches 42. Maigret et la princesse 51. Maigret en meublé
7. Maigret et les caves du Majestic 16. Maigret et la vieille dame 25. Maigret et l'enfant de choeur 34. Maigret et la croqueuse de diamants 43. Un échec de Maigret 52. Maigret et la demoiselle de compagnie
8. Maigret se défend 17. Maigret et la vente à la bougie 26. Maigret et le Liberty bar 35. Mon ami Maigret 44. Signé Picpus 53. Maigret et les sept petites croix
9. Maigret et les témoins récalcitrants 18. Les vacances de Maigret 27. Maigret et l'improbable Monsieur Owen 36. Maigret et la fenêtre ouverte 45. L'ami d'enfance de Maigret 54. Maigret et l'Etoile du Nord

 

 

1. MAIGRET ET LA GRANDE PERCHE (01/12/1991) (premier épisode à avoir été diffusé le 1er décembre 1991 sur Antenne 2 ----> voir les débuts de la série)

Scénario: Claude Goretta   Décors: Serge Etter, Laurence Brenguier et Mike Grimes   Musique: Arié Dzierlatka
Réalisation: Claude Goretta   Costumes: Mireille Chauvel    

avec Renée Faure (Mme Serre), Michael Lonsdale (Guillaume Serre), Elisabeth Macocco (Ernestine), Serge Beauvois (Torrence), Jean-Claude Frissung (Janvier), Philippe Fretun (Boissier), Pierre Baillot (Moers), Marie Collins (Eugénie), Anne Bellec (Mme Maigret)

Ernestine, dite la Grande Perche, une ancienne prostituéee, à qui Maigret a eu affaire autrefois, vient trouver le commissaire pour lui demander de s'occuper du cas de son mari, Alfred le Triste, un cambrioleur spécialisé dans l'ouverture des coffres-forts. Alors qu'il était en train de cambrioler une villa de Neuilly, Alfred a découvert dans un bureau le cadavre d'une femme. Il s'est enfui, par peur d'être accusé du meurtre. Maigret se rend sur les lieux et fait la connaissance du dentiste Guillaume Serre et de sa mère. Ils affirment qu'il n'y a pas eu de cambriolage dans la maison, et Maigret ne trouve pas de traces d'effraction. Mais quand il apprend que Maria, la femme du dentiste, est partie la vieille en emportant ses bagages, il décide d'ouvrir une enquête car l'affaire lui paraît suspecte...

 

2. MAIGRET CHEZ LES FLAMANDS (05/01/1992)

Scénario: Serge Leroy   Décors: Guy Muls   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Serge Leroy   Costumes:Yolly Joukowsky    

avec Alexandra Vandernoot (Anna Peeters), Sabrina Leurquin (Marguerite Van de Weert), Gérard Darier (Machère), Pierre Dherte (Joseph Peeters), Hilde Uitterlinden (Mme Peeters), Olivier Darimont (Gérard Piedboeuf), Gérald Marti (Père Piedboeuf), Raymond Avenière (Dr Van de Weert), Vincent Grass (marinier de l'Etoile-Polaire)

L'épisode a été tourné à Bléharies (Belgique).

A titre privé, Maigret se rend à Givet, pour venir en aide à une famille de commerçants flamands aisés, les Peeters. Leur fille aînée, Anna, l'attend à la descente du train. Son frère Joseph est accusé du meurtre de Germaine Piedboeuf, qui a disparu depuis un mois. Celle-ci a eu un enfant de Joseph, alors même qu'il devait épouser Marguerite Van de Weert, sa cousine. L'inspecteur Machère, chargé de l'enquête sur place, apprend à Maigret que les Peeters sont détestés de toute la ville, à cause de leurs origines flamandes, et parce qu'ils se sont enrichis en faisant du commerce avec les Allemands pendant la guerre. Maigret essaie de mener l'enquête, mais il se heurte à l'hostilité des Piedboeuf qui pensent que la police est toujours du côté des riches...

 

3. MAIGRET ET LA MAISON DU JUGE (15/03/1992) (voir article)

Scénario: Santiago Amigorena, Bertrand Van Effenterre   Décors: Denis Moutereau et Vincent Lichtle   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Bertand Van Effenterre   Costumes: Pascaline Suty    

avec Michel Bouquet (le juge Forlacroix), Bruno Wolkowitch (Albert Forlacroix), Karin Viard (Thérèse), Julien Maurel (Marcel Airaud), Eric Thomas (Méjat), Josiane Lévêque (Didine Hulot), Marcel Champel (Justin Hulot), Jean-Claude Bolle-Reddat (le maire), Sandrine Manciet (Lise), Jean-Marie Frin (le juge d'instruction), Fernand Gaillot (le procureur)

L'épisode a été tourné dans les communes de Chaillevette, L'Eguille-sur-Seudre, Montagne-sur-Gironde et Saujon en Charente-Maritime.

Déplacé en province à la suite d'une disgrâce, Maigret joue tranquillement au billard pour tromper son ennui, lorsqu'un soir, son adjoint Méjat arrive et l'informe qu'"une certaine Didine désire lui parler personnellement". Le commissaire apprend que cette dernière et son mari Justin ont entrevu un cadavre dans la maison du juge, voisine de la leur. Maigret, intrigué, se rend sur place, et à la nuit tombée, il découvre le juge en train d'essayer de traîner un cadavre à la mer. Interpellé, le juge déclare à Maigret qu'il ne connaît pas la victime, qu'il a découverte dans la lingerie la veille au matin...

 

4. MAIGRET ET LES PLAISIRS DE LA NUIT (07/06/1992) (voir billet d'humeur)

Scénario: Jacques Cortal, José Pinheiro   Décors: Laurence Brenguier et Mike Grimes   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: José Pinheiro   Costumes: Françoise Disle    

avec Jacqueline Danno (Rose), Jean-Louis Foulquier (Fred), Philippe Polet (Lapointe), Serge Beauvois (Torrence), Marina Golovine (Lili), Virginie Robert (Dolly), Valérie Vogt (Tania), Véronique Barrault (Betty), Eric Doye (Philippe)

Lili, une strip-teaseuse au Plaisir's, une boîte de nuit de Pigalle, débarque, ivre, dans le commissariat du quartier, et déclare avoir entendu deux hommes, dont l'un s'appelle Oscar, projeter l'assassinat d'une comtesse. Mais elle finit par déchirer sa déposition et s'enfuit. Au matin, on la découvre étranglée au Plaisir's. Maigret, dépêché sur place, interroge les patrons de la boîte, Rose et Fred. Ils lui apprennent que Lili avait depuis quelque temps un petit ami, prénommé Albert, qui venait régulièrement la voir au cabaret. Maigret découvre que l'Albert en question n'est autre que l'inspecteur Lapointe...

 

5. MAIGRET ET LE CORPS SANS TETE (11/09/1992)

Scénario: Serge Leroy   Décors: Laurence Brenguier   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Serge Leroy   Costumes: Françoise Disle  

avec Aurore Clément (Aline Calas), Patrick Floersheim (Dieudonné Pape), Philippe Polet (Lapointe), Gérard Darier (Machère), François-Régis Marchasson (juge Coméliau), Nicolas Tronc (Antoine), Pierre Octave Arrighi (Marboeuf), Pierre Baillot (Moers), Anna Gaylor (la mère d'Antoine), Pierre Maguelon (Bastien Petit Beurre)

Les restes d'un corps humain dépecé sont retrouvés dans un canal. L'identification du cadavre est d'autant plus difficile qu'on n'en retrouve pas la tête. Maigret, prévenu par l'inspecteur Machère, arrive sur les lieux. En allant téléphoner au bistrot du coin, il fait la connaissance de la patronne, Aline Calas, dont Maigret découvre qu'elle boit en cachette. Après avoir appris par Mme Calas que son mari est parti depuis quelques jours pour s'approvisionner en vin, et par Moers que des traces de salpêtre ont été découvertes sous les ongles du cadavre, ce qui indiquerait que la victime descendait souvent dans une cave, comme le font les patrons de bistrot, Maigret se demande s'il n'y a là qu'une coïncidence...

 

6. MAIGRET ET LA NUIT DU CARREFOUR (27/11/1992) (voir articles)

Scénario: Gildas Bourdet, Alain Tasma Décors: Laurence Brenguier   Musique: Laurent Petitgirard  
Réalisation: Alain Tasma Costumes: Françoise Disle      

avec Sunnyi Melles (Else), Roland Blanche (Victor Kowalski), Johan Leysen (Karl), Solen Jarniou (Gilberte Kowalski), Myriam Boyer (Elyane Michonnet), Henri Courseaux (Roger Michonnet), Philippe Dormoy (inspecteur Colin), Hubert Deschamps (Edmond Kowalski), Jacques Deglas (Mario), Bernard Lincot (inspecteur Dupré), Marc Olinger (le patron de l'auberge), Marie-Anne Lorge (la patronne de l'auberge), Franck Sasonoff (inspecteur Gaubert), Xavier Maly (le docteur), Philippe Noesen (le chirurgien)

Cet épisode a été tourné en mars 1992 au Grand-Duché du Luxembourg.. Pour les scènes du manoir, on a aménagé le premier étage de l'ancienne prison Saint-Michel de Luxembourg.

En plein milieu de la plaine, se trouve le lieu-dit "le carrefour des veuves" avec le garage station-service des Kowalski, en face de la maison des Michonnet. Et, cachée dans les bois, la gentilhommière délabrée que louent Karl Von Ritter et sa sœur Else. Première surprise : Karl Von Ritter trouve la Delahaye de son voisin Michonnet à la place de sa petite voiture (une Juva 4). Deuxième surprise : il découvre sur la banquette le cadavre d'un homme tué d'une balle dans la tête, un certain Van Der Meulen, diamantaire à Anvers. Le commissaire Maigret s'installe sur place pour résoudre cette affaire.

 

7. MAIGRET ET LES CAVES DU MAJESTIC (22/01/1993) (voir articles)

Scénario: Santiago Amigorena, Claude Goretta   Décors: Serge Etter et Laurence Brenguier   Musique: Arié Dzierlatka
Réalisation: Claude Goretta   Costumes: Mireille Chauvel    

avec Jérôme Deschamps (Prosper Donge), Michel Caccia (Ramuel), Maryvonne Schiltz (Charlotte Donge), Marilù Marini (Gigi), Eric Desmarestz (juge Benneau), Jean-Pierre Gos (Lucas), Jean-Claude Frissung (Janvier), Veronike Ryke (Ellen Darroman), Terence Ford (Michael Clark), Charlotte Maury (Marie Deligeard), Jacques Ciron (directeur du Majestic), Pierre Julien (Monsieur Jean), Pablo Veron (Eusebio), Roger Burckhardt (Jolivet), Michel Cassagne (Gardel), Francis Coffinet (Désiré), Pierre Banderet (patron brasserie), Nicolas Bridel (médecin), Judith Burnett (Mlle Borms), Brian Richards (avocat), Nader Farman (M. Charles), Patten Nigel (interprète), Jean-Marie Daunas (patron du Pélican), Arthur Deschamps (le fils de Prosper)

Certaines scènes de l'épisode ont été tournées à l'Institut Beau-Cèdre de Clarens ainsi qu'au Montreux-Palace, sur les bords du Lac Léman en Suisse.

La femme d'un riche industriel américain, Mrs Clark, est retrouvée morte dans les sous-sols du Majestic, un luxueux hôtel parisien. Appelé sur les lieux, Maigret ne laisse aucune piste au hasard. Il interroge Eusebio, le professeur de danse de l'hôtel, ainsi que Ramuel, le comptable. Il s'intéresse aussi à Prosper Donge, le responsable de la cafétéria du palace, qui a découvert le cadavre. Il ne néglige pas non plus l'emploi du temps de Mr Clark qui entretient une liaison avec l'institutrice de son jeune fils. Il va aussi découvrir que Mrs Clark était d'origine française, et qu'elle a été entraîneuse, sous le nom de Mimi, à Aix-les-Bains. Or Charlotte, la femme de Prosper, a travaillé au même endroit...

 

8. MAIGRET SE DEFEND (07/05/1993)

Scénario: Gildas Bourdet, Andrzej Kostenko   Décors: Laurence Brenguier et Vaclav Hlavka   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Andrzej Kostenko   Costumes: Françoise Disle et Helena Ferlicova    

avec Agnès Soral (Aline), Claude Faraldo (Palmari), Anne Bellec (Mme Maigret), Eric Prat (Torrence), Raoul Delfosse (le directeur de la PJ), Philippe Dujanerand (Dr Mélan), Vincent Martin (Lourtie), Jean-Paul Solal (le préfet de police), Sylvie Laguna (assistante dentiste), Antoine Marin (inspecteur Barnacle), Jean Saudray (le lad), Catherine Hosmalin (la prostituée), Raphaëline Goupillaud (la femme de ménage), Alain Sachs (le prêtre), Sylvie Herbert (la concierge)

Au milieu de la nuit, Maigret est réveillé chez lui par le coup de téléphone d'une jeune femme affolée. Il la rejoint dans un café et elle lui raconte qu'un ami a tenté d'abuser d'elle, et qu'on lui a volé son sac dans le métro. Maigret lui procure une chambre dans un hôtel. Le lendemain, le commissaire est appelé chez le préfet, qui lui dit que la jeune femme a fait une déposition dans laquelle elle accuse Maigret d'avoir tenté d'abuser d'elle. Maigret raconte l'histoire à Torrence, et les deux hommes en viennent à la conclusion d'un coup monté contre le commissaire, pour l'éloigner d'une enquête en cours. Un nom leur vient à l'esprit: celui de Manuel Palmari, que Maigret soupçonne d'être à la tête d'un gang de voleurs de bijoux...

 

9. MAIGRET ET LES TEMOINS RECALCITRANTS (05/11/1993)

Scénario: Christian Rullier, Michel Sibra   Décors: François Chauvaud   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Michel Sibra   Costumes: Françoise Disle et Helena Ferlicova    

avec Denise Chalem (Solange), Christiane Cohendy (Véronique), Gisèle Casadesus (Catherine), Olivier Pajot (Armand), Jean-Claude Frissung (Janvier), Eric Prat (Torrence), Marc Duret (le juge Agnelot), Alain Fromager (Destour), Jean-Luc Buquet (Maître Radel), Pierre Baillot (Moers), Louison Roblin (la patronne du bistrot), Jean-François Vlerick (Sainval), Chantal Deruaz (la déléguée du personnel), Louis Navarre (le chanoine), Valérie Kaplanova (Mme Lachaume), Raoul Schranil (M. Lachaume), Philippe Lehembre (Barbarin), André Oumansky (Hirschfeld)

Léonard Lachaume, directeur d'une biscuiterie vétuste, est retrouvé assassiné sur son lit, d'une balle en plein coeur. La famille veut faire croire à une affaire de cambriolage qui aurait mal tourné, mais Maigret n'y croit guère. Son enquête s'avère difficile devant le mutisme de l'entourage de Léonard, d'autant plus que le commissaire se retrouve flanqué d'un jeune juge d'instruction plutôt encombrant. Maigret apprend tout de même que la biscuiterie est au bord de la faillite, et que c'est l'argent de Solange Lauchaume, la belle-soeur de Léonard, qui tient l'entreprise à flots...

 

10. MAIGRET ET L'HOMME DU BANC (17/12/1993)

Scénario: Jean-Pierre Sinapi, Daniel Tonacchela   Décors: François Chauvaud et Vaclav Hlavka   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Etienne Périer   Costumes: Françoise Disle et Helena Ferlicova    

avec Marie Dubois (Mme Thouret), Andréa Ferréol (Mariette), Julie Jézéquel (Monique), Eric Prat (Torrence), Fred Personne (Saimbron), Anne Bellec (Mme Maigret), Samuel Lebihan (jeune inspecteur), Jean-Marie Juan (Santoni), Jean-Pierre Germain (Jorisse), Michel Berto (Jef Schrameck), Philippe Lejour (le juge Conéliau), Laurence Mercier (Léone), Marie Pillet (Mme Lachaise), Andrée Damant (la concierge), Etienne Périer (l'avocat)

Dans une impasse, Louis Thouret est retrouvé assassiné d'un coup de couteau. Maigret se rend chez sa veuve, puis l'accompagne à la morgue. Mme Thouret affirme que la cravate et les chaussures jaunes que portent son mari ne sont pas à lui. Maigret va enquêter sur la vie de Louis Thouret, et la première chose qu'il va découvrir, c'est que lle magasin de farces et attrapes, où l'homme travaillait, a fermé depuis plusieurs années. Or, il ramenait régulièrement sa paye à sa femme, et partait chaque matin au travail, comme si de rien n'était...

 

11. LA PATIENCE DE MAIGRET (15/04/1994)

Scénario: Gildas Bourdet, Andrzej Kostenko   Décors: Laurence Brenguier et Vaclav Hlavka   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Andrzej Kostenko   Costumes: Françoise Disle et Helena Ferlicova    

avec Agnès Soral (Aline), Anne Bellec (Mme Maigret), Claude Faraldo (Palmari), Eric Prat (Torrence), Raoul Delfosse (directeur de la PJ), Fernand Berset (le juge Ancelin), Eric Deshors (Barillard), Vincent Martin (Lourtie), Marie-Christine Rousseau (Mme Barillard), Sylvie Herbert (la concierge), Michel Cremades (le bijoutier), Jean-Pierre Bernard (Pernelle), Louis (Petr Jakl), Michel Raskine (Gérald), Huguette Faget (la mère de Gérald), Stanislas Hajek (Jacob Claes)

Un nouveau vol de bijoux a été commis par des malfaiteurs qui n'ont pas hésité à tuer un policier. Maigret soupçonne depuis plusieurs années Manuel Palmari, un vieux truand sur le déclin, d'être à la tête du gang. Mais Palmari est retrouvé assassiné chez lui. Comme la maison était surveilllée par la police, et qu'on n'a vu personne de suspect pénétrer dans l'immeuble, l'assassin doit être un des locataires. Maigret décide de faire le tour de ceux-ci, et, en parallèle, d'enquêter sur les revenus de Palmari. Il va ainsi apprendre que celui-ci avait confié la direction de ses affaires à Aline Bauche, la jeune femme qu'il a tirée du trottoir quelques années auparavant...

 

12. MAIGRET ET LE FANTOME (13/05/1994)

Scénario: Henri de Turenne, Akli Tadjer   Décors: Arto Rautvuori   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Hannu Kahakorpi   Costumes: Françoise Disle et Satu-Marja Nygren    

avec Heinz Bennent (Junker), Elisabeth Bourgine (Mirella), Timo Torikka (Ari), Nadine Spinoza (Paulette), Annie Bertin (Mme Lognon), Paavo Pentikäinen (Bergen), Jonathan Hutchings (Stanley Hobson), Taneli Mäkelä (Carl), Sanna Saarijärvi (l'hôtesse de l'air), Milka Ahlroth (l'hôtesse de l'hôpital), Esko Pesonen (Lognon)

Dans l'avion qui l'emmène vers Helsinki, Maigret se demande ce que pouvait bien faire l'inspecteur Lognon en Finlande avant d'être victime d'une tentative d'assassinat. A l'aéroport, Maigret est accueilli par Ari, l'inspecteur finlandais chargé de l'enquête. Celui-ci lui apprend que Lognon s'était installé chez Paulette, une esthéticienne qui était en réalité une prostituée. La jeune femme a disparu après l'attentat contre Lognon. Grâce à un vieux marin, Maigret est informé des agissements étranges d'un couple dont l'hôtel particulier est situé juste en face de l'immeuble où habitait Paulette. Maigret va faire la connaissance de Junker, un expert international en peinture, et de sa femme Mirella. Il va rapidement découvrir que Mirella a un amant, Stanley Hobson. Un escroc notoire. Mais Lognon dans tout cela ?

 

13. MAIGRET ET L'ECLUSE N°1 (21/10/1994)

Scénario: Christian Rullier   Décors: François Chauvaud   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Olivier Schatzky   Costumes: Françoise Disle    

avec Jean Yanne (Ducrau), Georges Staquet (Gassin), Jean-Claude Frissung (Janvier), Edwige Navarro (Aline), Eric Berger (Jean), Isabelle Pradau (Françoise), Céline Samie (Mathilde), Françoise Bertin (Catherine), Brigitte Defrance (la concierge), Talila (Rose), Catherine Oudin (Jeanne), Jean O'Cottrell (commissaire Collin), Rémy Darcy (le médecin)

Emile Ducrau, riche entrepreneur spécialisé dans les transports fluviaux, a été victime d'une agression nocturne. Poignardé et jeté à l'eau près d'une péniche, la Toison d'or, Ducrau ne doit son salut qu'à l'ivrognerie de son vieil ami Gassin, qui "glissant" sur sa péniche, tombe à son tour dans le canal. Dès le lendemain, Maigret rencontre Ducrau, qui prétend ne pas avoir reconnu son agresseur et le met au défi de le retrouver. Maigret commence à découvrir les nombreux secrets qui entourent le chantier naval, et il s'intéresse en particulier à Aline, la fille de Gassin, au comportement étrange. Peu après, espérant mettre fin à l'enquête, le fils de Ducrau se pend en avouant l'agression contre son père...

 

14. CECILE EST MORTE (28/10/1994)

Scénario: Alexandre et Denys de la Patellière, Christian Watton   Décors: François Chauvaud   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Denys de la Patellière   Costumes: Françoise Disle    

avec Claude Piéplu (Dandurand), Sophie Caffarel (Cécile), Annick Alane (Louise), Jean-Claude Frissung (Janvier), Jean-Pierre Gos (Lucas), Anne Bellec (Mme Maigret), Arnaud Giovaninetti (Gérard), Vanessa Guedj (Nouchi), François Clavier (juge Mathieu), Eva Ionesco (Florence)

Sans l'avoir vraiment voulu, un commissaire de police peut devenir un confident. C'est le cas de Maigret avec Cécile, une jeune femme terne et sans histoire qui, chaque jour, vient se confier à lui. Elle lui raconte qu'on déplace des meubles, la nuit, dans l'appartement où elle vit avec sa tante. Maigret pense qu'elle affabule. Un matin, avant que le commissaire ait eu le temps de la recevoir, elle disparaît après avoir déposé à la PJ un message: "un drame affreux a eu lieu cette nuit". Maigret se rend chez elle, et y découvre le cadavre de la tante de Cécile, étranglée...

 

15. MAIGRET SE TROMPE (11/11/1994)

Scénario: Dominique Roulet   Décors: Frédéric Astich-Barré   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Joyce Bunuel   Costumes: Thierry Delettre    

avec Bernadette Lafont (Mme Brault), Danielle Lebrun (Mme Gouin), Brigitte Catillon (Antoinette Ollivier), Anny Romand (Melle Decaux), François Perrot (Gouin), Isabelle Petit-Jacques (Mme Cornet), Jean-Claude Frissung (Janvier), Rebecca Potok (Alberte), Frédérique Lopez (Louise), Luc Lavandier (Pierrot), Annie Grégorio (la nourrice)

Louise Filon, dite Lulu, une prostituée richement entretenue, est retrouvée assassinée d'une balle de revolver au troisième étage d'un immeuble bourgeois. Maigret, rendu sur les lieux, interroge Désirée Brault, la femme de ménage, puis la concierge, Mme Cornet. Le commissaire apprend que Louise avait un amant de coeur, Pierrot, un saxophoniste. Celui-ci s'est enfui, de peur d'être accusé du crime. Maigret découvre aussi que Louise avait été mise dans ses meubles par le professeur Gouin, qui habite au quatrième étage de l'immeuble. Le commissaire va alors faire la connaissance de tout l'entourage féminin qui gravite autour de Gouin: sa femme, sa belle-soeur, et son assistante...

 

16. MAIGRET ET LA VIEILLE DAME (17/05/1995)

Scénario: Catherine Ramberg, David Delrieux   Décors: François Chauvaud   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: David Delrieux   Costumes: Françoise Disle    

avec Odette Laure (Valentine), Béatrice Agenin (Arlette), Bernard Freyd (Charles), Olivier Cruveiller (Castaing), Philippe Morier-Genoud (Théo), André Chaumeau (Homère), Pierre Cassignard (Henri), Philippe Beglia (Charlie), Annie Jouzier (Mimi), Alain Rimoux (le directeur de la PJ), Christiane Rorato (Madame Trochet)

Valentine Besson se rend au Quai des Orfèvres pour rencontrer Maigret et lui expliquer que sa bonne, Rose, est morte empoisonnée à sa place. Le beau-fils de Valentine, Charles Besson, qui est député, obtient que Maigret soit chargé officiellement de l'enquête. Le commissaire va devoir alors fouiller dans les sombres histoires de famille d'une vieille dame charmante mais détestée. Il va faire la connaissance de Théo, le frère de Charles, d'Arlette, la fille que Valentine a eue d'un premier mariage, de la famille de Rose, et d'Homère, l'étrange jardinier de Valentine...

 

17. MAIGRET ET LA VENTE A LA BOUGIE (16/06/1995)

Scénario: Pierre Granier-Deferre, Dominique Roulet   Décors: François Chauvaud   Musique: Lanrent Petitgirard
Réalisation: Pierre Granier-Deferre   Costumes: Françoise Disle    

avec Etienne Chicot (Fred), Daniel Gélin (Nicolas), Michèle Moretti (Juliette), Pierre Forest (Groult), Frédéric Pierrot (Canut), Gilles Treton (Gentil), Margot Abascal (Thérèse), Lionel Astier (docteur Breton), Henri Lambert (Borchain), Stéphane Boucher (inspecteur Claudel)

Dans cette auberge de Vendée, Maigret était venu interroger le tenancier, Fred, un malfrat repenti. Et voilà que le commissaire est cloué au lit par une grippe et qu'un des clients est assassiné dans sa chambre. Maigret boucle alors l'auberge et commence une minutieuse reconstitution de la soirée du crime. Qui avait intérêt à tuer Borchain, un riche propriétaire terrien, qui était venu pour une vente aux enchères, et dont le portefeuille bien garni a disparu ? Maigret va interroger tout le monde: Fred et sa femme Juliette, le père Nicolas, un ancien notaire ivrogne, Groult le fermier et Canut le patron pêcheur, Thérèse la bonne et son amant Gentil le douanier...

 

18. LES VACANCES DE MAIGRET (08/09/1995)

Scénario: Catherine Ramberg, Pierre Joassin   Décors: Daniel Georges   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Pierre Joassin   Costumes: Françise Disle et Yolly Joukowski    

avec Alain Doutey (Dr Delaunay), Anne Bellec (Mme Maigret), Ronny Coutteure (commissaire Mansuy), Catherine Aymerie (Odette Delaunay), Christine Divito (Liliane Godreau), Vincent Grass (Francis), Yolande Moreau (Madame Popineau), Pierre Laroche (le juge de Folletier), Etienne Draber (M. Lourceau), Dominique Mac Avoy (Mme Lourceau), Jeanine Godinas (la mère supérieure), Yvette Merlin (Mademoiselle Rinquet), Valérie Coton (Soeur Marie des Anges), Mireille Bailly (Olga), Gil Lagay (Duffieux), André Simon (Pinchard), Alice de Visscher (Claudine)

L'épisode a été tourné dans les communes de La Roche, Bouillon et Marche-en-Famenne en Belgique.

Le couple Maigret est en vacances en Belgique dans la famille de Mme Maigret. Celle-ci est emmenée d'urgence à l'hôpital pour y être opérée d'une appendicite aiguë. Dans sa chambre, outre la grincheuse Mlle Rinquet, se trouve une jeune fille dans le coma, et qui gémit sans cesse. En rentrant de l'hôpital, Maigret trouve dans sa poche un petit mot qui le supplie de s'occuper de la jeune fille. Par le commissaire local, il apprend que celle-ci est la belle-soeur du Dr Delaunay, et qu'elle a eu un accident de voiture alors qu'elle se rendait avec le docteur à un concert. Lorsque Maigret retourne à l'hôpital, il apprend que la jeune fille est morte. Mais qui donc lui a écrit ce message ?

 

19. MAIGRET ET L'AFFAIRE SAINT FIACRE (20/10/1995)

Scénario: Alexandre et Denys de la Patellière   Décors: François Chauvaud   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Denys de la Patellière   Costumes: Françoise Disle    

avec Anne Bellec (Mme Maigret), Jacques Spiesser (le comte), Pierre Gerard (Jean Metayer), Jacques Giraud (le père Gauthier), Nicolas Moreau (Emile Gauthier), Claude Winter (la comtesse), Maria Verdi (Marie Tatin), Arno Chevrier (le prêtre), Jacques Sereys (le médecin)

Retour aux sources pour Maigret, qui enquête dans le village de son enfance: il a reçu une lettre anonyme annonçant qu'un meurtre serait commis en l'église de Saint-Fiacre à la première messe du Jour des Morts. Et le lendemain de son arrivée, il assiste impuissant à la mort de la comtesse. Assailli par ses souvenirs, le commissaire a bien du mal à se forger une opinion sur l'entourage de la victime: son fils, d'abord, à qui Maigret voue inconsciemment le culte qu'il vouait autrefois au comte de Saint-Fiacre, puis Jean Métayer, le "secrétaire" de la comtesse, et ensuite Emile Gauthier, le fils du nouveau régisseur. Enfin, quels rôles jouent le docteur et le curé dans ce drame ?

 

20. MAIGRET ET LE PORT DES BRUMES (02/02/1996)

Scénario: Guy-Patrick Sainderichin   Décors: François Chauvaud   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Charles Nemes   Costumes: Françoise Disle    

avec Jean-Claude Dauphin (Grandmaison), Jeanne Marine (Julie), Jean-Marie Cornille (Verduret), Luc Thullier (Grand Louis), Delphine Rich (Hélène Grandmaison), Frédéric Van Den Driessche (Martineau), Albert Delpy (le capitaine du port), Patrick Bordier (Lannec), Rod Goodall (Joris), Rémy Roubakha (l'éclusier), Charles Nemes (le médecin)

L'épisode a été tourné en Irlande.

Maigret fait publier dans la presse la photographie d'un amnésique retrouvé errant dans les rues de Paris. Une perruque surplombe le regard vide de l'inconnu, dont le crâne révèle une blessure par balle minutieusement recousue. C'est Julie, la jeune bonne de l'homme, qui l'identifie: il s'agit d'un capitaine de port, Yves Joris, qui avait disparu cinq semaines auparavant. Maigret, en compagnie de Julie, le ramène chez lui. Mais le lendemain, Joris meurt dans sa chambre, empoisonné à la strychnine. Son testament révèle qu'il a fait de Julie sa légataire universelle. Maigret commence son enquête au port, et rencontre le maire, Grandmaison, qui accuse du meurtre Grand Louis, le frère de Julie, un marin qui a autrefois fait de la prison, et dont le bateau était amarré au port le jour de la disparition de Joris...

 

21. MAIGRET ET LA TETE D'UN HOMME (23/02/1996)

Scénario: Christian Rullier   Décors: François Chauvaud   Musique: Zdenek Merta
Réalisation: Juraj Herz   Costumes: Thierry Delettre    

avec Emmanuel Salinger (Radek), Marisa Berenson (Mrs Crosby), Jay Benedict (Mr Crosby), Jean-Claude Frissung (Janvier), René Remblier (Dufour), Eric Prat (Torrence), Olivier Achard (Heurtin), Eric Desmarestz (juge Benneau), Zora Jandova (Edna), Pierre Baillot (Moers)

Joseph Heurtin est accusé d'un double meurtre, mais, malgré les preuves qui se sont accumulées, Maigret, qui l'a arrêté, ne croit guère à sa culpabilité. Il décide donc d'organiser son évasion, pensant que Heurtin va le conduire sur une piste. Après s'être rendu dans les cuisines de la Coupole, une brasserie de Montparnassse, Heurtin s'installe à l'hôtel de la Citanguette. Mais il échappe aux policiers chargés de le surveiller. Maigret, pendant ce temps, a appris qu'une lettre anonyme, qu'on a fait parvenir à un journal et qui dénonce la machination policière de l'évasion de Heurtin, a été écrite au bar américain de la Coupole. Maigret décide alors de fréquenter à son tour l'univers cosmopolite de la célèbre brasserie parisienne...

 

22. MAIGRET EN FINLANDE (27/09/1996)

Scénario: Bernard Marié   Décors: Kaveli Liski   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Pekka Parikka   Costumes: Françoise Disle et Satu-Marja Nygren    

avec Robin Renucci (Jean Duclos), Timo Torikka (Ari), Sara Paavolainen (Elisa Porola), Jonna Järnefelt (Anita Kari), Irina Björklund (Leena Liikanen), Esko Nikkari (Liikanen), Jukka-Pekka Palo (Konrad Porola), Peter Franzen (Leo), Aarno Sulkanen (Norppa)

Le professeur Duclos, spécialiste en criminologie, est accusé en Finlande d'avoir commis un crime. Il demande l'assistance d'un policier français. L'inspecteur Ari, chargé sur place de l'enquête, appelle Maigret à la rescousse. Celui-ci fait la connaissance de l'entourage de la victime, un professeur de l'école navale, Konrad Porola: sa femme Elisa, sa belle-soeur Anita, et sa maîtresse Leena. A-t-on affaire à une histoire de jalousie et de crime passionnel ? Ou s'agit-il d'un réglement de comptes ? Que vient faire là-dedans le jeune Leo, amoureux de la jolie Leena ? Et ce Norppa, un contrebandier en vodka, avec qui Porola semble avoir fait des affaires plus ou moins louches ?

 

23. MAIGRET TEND UN PIEGE (11/10/1996)

Scénario: Bernard Marié   Décors: François Chauvaud   Musique: Zdenek Merta
Réalisation: Juraj Herz   Costumes: Françoise Disle    

avec Bruno Todeschini (Moncin), Hélène Surgère (Mme Moncin, mère), Laurence Masliah (Mme Moncin), Pascale Vignal (Marthe), Elie Semoun (Rougin), Jean-Claude Frissung (Janvier), Hubert Saint-Macary (le juge Lambert), Gilles Detroit (Josselin), Jean-Noël Brouté (le jeune inspecteur), Victor Garrivier (Tissot), Pierre Baillot (Moers), Jean-Paul Muel (Baron), Hélène Scott (Odile), Jacques Lalande (le tailleur), Dimitri Rafalsky (le marchand de boutons)

Paris a peur. Un tueur a déjà frappé cinq fois et Maigret n'a aucune piste. Chaque crime se déroule à la nuit tombée, dans le 12e arrondissement, les victimes sont toutes des femmes qui se ressemblent. Elles sont poignardées par-derrière, puis le tueur lacère leurs vêtements et disparaît ni vu ni connu. Les meurtres n'ont jamais de témoin et il n'existe aucun lien entre les victimes. Maigret et ses hommes enquêtent depuis cinq mois sans résultat. La seule certitude: le meurtrier est un psychopathe et il tuera jusqu'à ce qu'on l'arrête. Sur les conseils d'un psychiatre, le professeur Tissot, Maigret décide de tenter le tout pour le tout : tendre un piège au tueur...

 

24. MAIGRET A PEUR (01/11/1996)

Scénario: Claude Goretta   Décors: Laurence Brenguier   Musique: Arié Dzierlatka
Réalisation: Claude Goretta   Costumes: Mireille Chauvel    

avec Jean-Paul Roussillon (Julien Chabot), Didier Flamand (Alain Vernoux), Raymond Gérôme (Hubert Vernoux), Maurice Aufair (Féron), Jean-Michel Noirey (Chabiron), Gilles Gaston-Dreyfus (Chalus), Lara Guirao (Louise), Leyla Aubert (Lucile Vernoux), Pierre Ruegg (Arsène, le maître d'hôtel), Aladin Reibel (Lomel), Yvette Merlin (la mère de Chabot)

L'épisode a été tourné dans les communes de Seyssel, Belley et Saint-Rambert, dans l'Ain.

Au retour d'un congrès de criminologie, le commissaire Maigret rend visite à son vieil ami Chabot, juge d'instruction dans une petite ville de province. Une ville ébranlée par deux meurtres successifs qui ont créé un climat de panique : après Robert de Courson, un notable, c'est une vieille femme qui a succombé aux coups d'un forcené. Chabot se trouve dans une situation difficile, car il est soupçonné de ménager la famille Vernoux avec qui il entretient des relations mondaines. Pendant le séjour de Maigret, un troisième meurtre est commis, aussi sauvage que les précédents. Le principal suspect est le Docteur Vernoux, considéré comme un original capable des débordements les plus inattendus. Mais lui aussi est retrouvé mort aux côtés de sa maîtresse. Maigret, qui pour une fois fait confiance à l'instinct de la foule, mène son enquête du côté de la maison Vernoux, celle qui doit révéler le vrai coupable.

 

25. MAIGRET ET L'ENFANT DE CHOEUR (03/10/1997)

Scénario: Dominique Roulet et Pierre Granier-Deferre   Décors: François Chauvaud   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation : Pierre Granier-Deferre   Costumes: Françoise Disle    

avec Stanislas Crevillen (Etienne), Anne Roussel (Hélène), Ginette Garcin (Denise), Jacqueline Jehanneuf (Marthe), Sylvie Granotier (Mme Dupin-Duclos), Roger Dumas (M. Dupin-Duclos), Jean Martin (le juge Mézières), Philippe Duclos (Thiberge), Steve Kalfa (Castagnet), André Penvern (Luchard), Jacques Goasguen (le curé)

Dans un faubourg d'une ville de l'Est de la France, Etienne, un enfant de choeur, raconte à la police qu'en allant servir la messe de six heures du matin à l'église proche de son domicile, il a été témoin d'un meurtre. Il prétend avoir vu un cadavre étendu sur le trottoir. L'assassin était là aussi, mais s'est enfui en le voyant. Les policiers sont peu enclins à croire l'enfant car ils ne trouvent ni cadavre, ni d'autre témoin. Seul Maigret prend au sérieux le témoignage de l'enfant de choeur et va même jusqu'à accompagner ce dernier le lendemain, dans son trajet matinal du domicile à l'église...

 

26. MAIGRET ET LE LIBERTY BAR (17/10/1997)

Scénario: Bernard Marié   Décors: Leith Ridley   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Michel Favart   Costumes: Françoise Disle    

avec Pascale Roberts (Mado), Marina Golovine (Sylvie), Françoise Christophe (Madame Martini), Jeanne Goupil (Gina Martini), Philippe Uchan (Boutigues), Eric Boucher (Joseph), Gavin Van Den Berg (Harry Brown), Graham Clarke (Yann), Pascal Leclair (un gardien de la paix), Nigel Kent (le chauffeur de taxi)

L'épisode a été tourné en Afrique du Sud.

Sur la Côte d'Azur, William Brown, un riche Australien, a été poignardé, et il est revenu à sa villa pour y mourir. Il a été retrouvé par sa maîtresse Gina et la mère de celle-ci, qui ont attendu deux jours pour l'enterrer avant de tenter de s'enfuir. Maigret interroge les deux femmes, qui lui apprennent que Brown s'absentait régulièrement pendant plusieurs jours, et qu'il revenait ivre et sale, mais avec de l'argent en poche, juste de quoi vivre jusqu'à la prochaine "neuvaine" de l'Australien. Maigret découvre dans les poches de l'imperméable de Brown des jetons de machine à sous, et son enquête finit par le conduire jusqu'au Liberty Bar, tenu par Mado, une femme revenue de tout, qui héberge aussi Sylvie, une jeune prostituée: c'est ici que Brown s'installait pour ses neuvaines...

 

27. MAIGRET ET L'IMPROBABLE MONSIEUR OWEN (12/12/1997)

Scénario: Virginie Brac   Décors: Marina Albertini   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Pierre Koralnik   Costumes: Micheline Tercier    

avec Arielle Dombasle (Mylène Turner), Bernard Haller (Monsieur Louis), Camille Japy (Germaine), Michel Voïta (Schaft), Eric Petitjean (l'inspecteur Gimello), Joào Lagarto (Niklos), Bruno Slagmulder (Roger), François d'Artemare (Owen), Filipe Ferrer (l'antiquaire), Isabel Ruth (la femme de chambre), Luisa Barbosa (la vieille femme), Ricardo Carriço (le plagiste), Joao Bras (l'inspecteur adjoint), José Manuel Mendes (le commissaire-priseur), David Costa (le jeune chasseur)

L'épisode a été tourné au Portugal.

Maigret est en vacances au bord de la mer, dans un luxueux hôtel dont le directeur, M. Louis, est une vieille connaissance. M. Owen, richissime marchand d'art, cloué dans un fauteuil roulant, séjourne lui aussi dans l'hôtel. Un matin, on retrouve le cadavre d'un jeune inconnu dans sa baignoire. Quant à M. Owen, il a disparu. Mais qui est ce "M. Owen" ? Et les autres clients de l'hôtel ? Que cache l'infirmière d'Owen ? Et pourquoi le petit chien de Mylène Turner, une célèbre et jolie actrice excentrique, a-t-il été retrouvé, mort lui aussi, dans la salle de bain de M. Owen ? Et quel rôe joue le mystérieux M. Schaft ?

 

28. MAIGRET ET L'INSPECTEUR CADAVRE (09/01/1998)

Scénario: Catherine Ramberg, Pierre Joassin   Décors: Daniel Georges   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Pierre Joassin   Costumes: Yolly Joukowsky et Françoise Disle    

avec Jacques Boudet (Cavre), Nade Dieu (Geneviève Naud), Jean-Pierre Moulin (Etienne Naud), Philippe Bas (Louis), Renaud Verley (Alban Groult-Cotelle), Axelle Abbadie (Louise), Claire Wauthion (Mme Groult-Cotelle), Nadia Barentin (la postière Gilberte ), Gabriel Cattand (le chef de cabinet), Raymond Pradel (le chauffeur de taxi), Jo Rensonnet (Désiré), Gaëtan Wenders (Edouard Govaert), André Debaar (docteur Petit), Valérie Coton (la bonne), Christophe Sermet (Albert), Nicole Madinier (la mère de Louis), Marie-Rose Meysmans (Mme Retailleau), Christophe Sermet (Albert Retailleau)

L'épisode a été tourné dans les communes de Rebecq, Rixensart, La Hulpe et Viroinval en Belgique.

Le chef de cabinet du ministre de la Justice demande que Maigret lui vienne en aide, à titre privé, à propos de son beau-frère, Etienne Naud, un riche propriétaire installé en Belgique, qui a été accusé du meurtre d'un jeune homme, Albert Retailleau. Dans le train qui l'emmène, Maigret croise une vieille connaissance, l'inspecteur Cavre, mais celui-ci l'évite. La première nuit de son arrivée chez les Naud, Maigret est réveillé par de la lumière et du bruit: il aperçoit Geneviève, la fille des Naud, sortir en catimini de la maison pour rejoindre quelqu'un. Le lendemain, Maigret tente d'interroger plusieurs témoins sur la mort de Retailleau, mais il se rend compte bien vite que partout où il passe, Cavre l'a devancé...

 

29. MADAME QUATRE ET SES ENFANTS (16/01/1999)

Scénario: Pierre Granier-Deferre et Dominique Roulet   Décors: Frédéric Astich-Barré   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Philippe Bérenger   Costumes: Christine Gérard    

avec Marianne Basler (Mme Quatre), Claude Duparfait (Lagarde), Sacha Briquet (le militaire retraité), Christian Morin (Vaimber), Delphine Zentout ( Mathilde), Hélène Babu (Janine), Kevin Goffette (Jean-Claude), Antoine Du Merle (Jean-Jacques), Tomas Hanak (Riom), Yvette Petit (Raymonde), Jacky Nercessian (Heurtebise), Georges Neri (l'homme provincial), Lucette Raillat (La femme de 65 ans), Jean Pommier (le docteur Bérenger), Nina Diviskova (la femme du militaire), Ewan Mc Laren (Berthier), Milan Gargula (Mariani)

Une jeune femme se rend au bureau du commissaire Vaimber : elle a aperçu chez elle, dans la serre, le cadavre d’une femme et elle accuse son mari, disparu depuis, d’être l’assassin. Or, Vaimber s’apprêtait à partir en vacances en compagnie de son épouse et de ses cousins : le couple Maigret. Maigret, qui ne semble pas être emballé par ces vacances, lui propose de se rendre quelque temps, sous une fausse identité, à la pension où est descendue la jeune femme, pour la surveiller et la protéger. Il arrive sur les lieux, on lui donne la chambre n° 8 tandis que la jeune femme, Mme Martin, accompagnée de ses deux enfants, occupe la chambre n° 4. Dans la pension, on la surnomme donc " Madame Quatre "...

 

30. MEURTRE DANS UN JARDIN POTAGER (05/02/1999)

Scénario: Pierre Granier-Deferre et Dominique Roulet   Décors: Frédéric Astich-Barré   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Edwin Baily   Costumes: Pascaline Suty    

avec Geneviève Fontanel (Fonsine), Michèle Simonnet (Fernande), Rémy Kirch (Picard), Christophe Kourotchkine (Paturel), Renée Le Calm (Grand-mère Fouly), Martin Amic (Louis Fouly), Thierry Ragueneau (Bouvier), Maïté Nahyr (Janine Joubert), Jean-Claude Bolle-Reddat (Germain Fouly), Sylvie Herbert (Micheline Fouly), Blandine Lenoir (Hélène)

L'épsiode a été tourné dans une petite commune de la République Tchèque: Vrbno.

Un vagabond a été trouvé tué par un coup de serpe dans la remise d'un potager à Saint-Mesmin. Le lieutenant Picard a envoyé à Maigret le pistolet automatique trouvé sur les lieux du crime. Le commissaire enquêtait justement sur le meurtre d'un vagabond sous le pont de l'Alma. Les balles récupérées sur la victime provenaient du pistolet trouvé à Saint-Mesmin. Dans le village, personne ne semble connaître le vagabond du potager. Mais Maigret s'obstine: il interroge d'abord les membres de la famille Fouly, de riches paysans, puis une bande de jeunes fêtards qui semblent être les derniers à avoir vu la victime vivante. Enfin, Maigret se rend chez les soeurs Sirouet, Fernande et Fonsine, brouillées à mort depuis la mort de leur père...

 

31. UN MEURTRE DE PREMIERE CLASSE (26/11/1999)

Scénario: Pierre Granier-Deferre et Dominique Roulet   Décors: Frédéric Astich-Barré   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Christian de Chalonge   Costumes: Pascaline Suty    

avec Alexandre Brasseur (Lachenal), Hélène de Saint-Père (Lena Leinbach), François-Régis Marchasson (Arnaud), François Caron (Albert Dutoit), Laurent Schilling (Eric Dorléac), Veronika Varga (Catherine Frankel), Philippe Lamendin (Guillaume Collet), Christian Pereira (René Bonvoisin), Fabien Béhar (inspecteur Luciani)

"Jeumont, 51 minutes d'arrêt" annonce le haut-parleur de cette petite gare située à la frontière franco-belge. En fait, deux wagons vont rester à quai douze heures durant. Le jeune inspecteur Paul Lachenal a, en effet, été appelé pour constater un meurtre commis dans une voiture de première classe, où un homme a été piqué au cœur par une épingle de cravate. Devant la tournure prise par l'affaire, le policier, novice dans le métier, ne se sent pas à son aise. Pour plus de sûreté, il sollicite le concours de son oncle, un certain Jules Maigret...

 

32. MAIGRET VOIT DOUBLE (03/03/2000)

Scénario: Pierre Granier-Deferre et Dominique Roulet   Décors: Frédéric Astich-Barré   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: François Luciani   Costumes: Pascaline Suty    

avec Laure Duthilleul (Evelyne Tremblet), Alexandre Brasseur (Lachenal), Aladin Reibel (Magine), Julien Cafaro (inspecteur Olmetta), Consuelo de Haviland (Josette Keller), Eléonore Gosset (Francine Tremblet), Jean-Paul Muel (Mauvre), Jean-Pierre Becker (veilleur de nuit), Daniel Laloux (forain stand de tir), Sylvie Flepp (concierge)

Le commissaire enquête sur le meurtre d'un comptable et père de famille apparemment sans histoire. Dans sa vie, Maurice Tremblet n'avait que des occupations banales. Qui a donc pu tirer un coup de fusil sur cet homme depuis l'hôtel en face de chez lui ? Maigret finit par découvrir que le défunt cachait depuis quatre ans un secret : il ne travaillait plus, mais, en faisant semblant de se rendre à son bureau, il rejoignait, en fait, un appartement semblable au sien où une volière d'une centaine de canaris l'attendait. Selon toute vraisemblance, le gain du gros lot à la loterie aurait été à l'origine de cette vie clandestine. Mais alors, qui souhaitait sa mort ?

 

33. MAIGRET CHEZ LES RICHES (26/05/2000)

Scénario: Pierre Granier-Deferre et Dominique Roulet   Décors: Frédéric Astich-Barré   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation : Denys Granier-Deferre   Costumes: Françoise Disle    

avec Alexandre Brasseur (Lachenal), Caroline Sihol (Mme Parendon), Michel Duchaussoy (Me Parendon), Cécile Bois (Mlle Vague), Célia Granier-Deferre (Bambi), Jocelyn Quivrin (Gus), Wilfred Benaïche (Ferdinand), Pascal Decolland (Tortu), Stéphane Cottin (Baud), Blandine Lenoir (Lise), Colette Maire (la cuisinière), Roland Farrugia (directeur PJ), Fabien Béhar (inspecteur Luciani), Jacques Brunet (procureur Raynouard)

Lorsqu'il franchit le seuil du luxueux hôtel particulier des Parendon, Maigret comprend rapidement que sa mission ne sera pas vraiment aisée. Sachant que Me Parendon a reçu une lettre anonyme l'avisant qu'un drame sanglant allait frapper sa famille, le commissaire cherche avant tout à étudier les personnages de l'affaire : l'avocat lui-même, affairiste de talent mais père et mari fragile, son épouse, aristocrate habituée à l'autorité et aux certitudes, leurs enfants, Gus et Bambi, écrasés par le poids des conventions. Il y aussi les collaborateurs du cabinet et les nombreux domestiques. Pas facile d'y voir clair...

 

34. MAIGRET ET LA CROQUEUSE DE DIAMANTS (16/02/2001)

Scénario: Daniel Tonachella   Décors: Marc-Philippe Guerig   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: André Chandelle   Costumes: Françoise Disle    

avec Alexandre Brasseur (Paul Lachenal), Michael Lonsdale (Sir Lampson), Renaud Danner (Willy), Jean-Claude Adelin (le boxeur), Maaïke Jansen (la Hollandaise), Frédéric Bodson (Jean), Alexia Portal (Gloria), Ivan Franck (Vladimir), Sandrine Blancke (Huguette), Jean-Paul Dermont (le patron de l'auberge), André Simon (le mari de la Hollandaise)

Une voleuse de bijoux est retrouvée morte dans l'écurie d'une auberge du Brabant wallon. Comment cette femme est-elle arrivée sur ce canal tranquille, uniquement fréquenté par les péniches ? Maigret enquête sur les lieux du crime, et découvre de nombreux suspects possibles: un colonel de l'armée des Indes en retraite, un ancien boxeur, un homme à tout faire au passé indéfini, et un charretier. Et que vient faire là au milieu la jolie Gloria ?

 

35. MON AMI MAIGRET (25/05/2001)

Scénario: Stéphane Palay   Décors: François Chauvaud et Clara Vinhais   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Bruno Gantillon   Costumes: Maria Oufkir    

avec Alexandre Brasseur (Paul Lachenal), Michaël Morris (Inspecteur Pyke), Annie Sinigalia (Ginette), Anna Korwin (Mrs Wilcox), Marc Chapiteau (Carrouge), François Lalande (Zucca), Jean-Michel Portal (Yann Deferre), Blandine Bury (Anna), Emmanuel Guttierez (Philippe De Moricourt), Georges Neri (Justin), Sara Martins (Jojo), Jean-Christian Grinevald (le dentiste), Mama Prassinos (Aglaë)

L'épisode a été tourné au Portugal.

Un certain Marcellin, qui prétendait être l'ami de Maigret, a été tué d'une balle de revolver, sur l'île où il vivait depuis plusieurs années. Dans l'une de ses poches, on a retrouvé une lettre signée de la main du commissaire. Maigret est dépêché sur place, en compagnie de l'inspecteur Pyke, de Scotland, venu en France pour étudier les méthodes du commissaire. Le jour de son assassinat, Marcellin avait passé la soirée dans le seul bar-restaurant de l'île, en compagnie des habitués du lieu, des originaux au passé mystérieux...

 

36. MAIGRET ET LA FENETRE OUVERTE (22/06/2001)

Scénario: Pierre Granier-Deferre et Michel Grisolia   Décors: Frédéric Astich-Barré   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Pierre Granier-Deferre   Costumes: Maria Oufkir    

avec Alexandre Brasseur (Lachenal), Florence Darel (Sylvie Laget), Jacques Boudet (Descharneaux), Jacques Dacqmine (Oscar Laget), Fabien Béhar (inspecteur Lucciani), Clément Harari (Feldman), Evelyne Grandjean (Madeleine Legoff), Célia Granier-Deferre (Odile Rivière), Guy Louret (Stéphane Laget), Christophe Paou (Michel Rivière)

L'épisode a été tourné dans une école d'infirmières de Prague.

Oscar Laget est un homme d'affaires qui est habitué des escroqueries, faillites frauduleuses et magouilles en tous genres : il a ruiné pas mal de gens qui étaient loin d'être des enfants de chœur, ce qui lui a prodigué beaucoup d'ennuis. Son entourage se limite à deux fidèles : sa jeune épouse, Sylvie Laget, une danseuse dont il est tombé éperdument amoureux lors d'un voyage et qui a accepté de le suivre pour partager sa vie dissolue; et son bras droit, Descharneaux, avec qui il a combattu pendant la guerre de 14-18 et qu'il a engagé ensuite pour l'aider à gérer ses affaires.
Alors que dans sa salle d'attente, des visiteurs, dont deux inspecteurs de la PJ, guettent son retour annoncé pour 15h00, un coup de feu retentit à l'étage. Tous se précipitent dans le bureau de Laget, et le retrouvent affalé dans son fauteuil, un revolver à ses pieds, une balle en plein cœur. Suicide ? Meurtre ? Maigret est chargé de l'enquête. Il va passer la nuit sur les lieux du crime à interroger un à un les témoins présents lors du drame et à éprouver leur résistance psychologique et mentale: Sylvie Laget et Descharneaux; Odile et Michel Rivière qu'Oscar avait arnaqués alors qu'il leur avait proposé son aide pour monter une société; Madeleine Legoff, propriétaire d'un night-club où la victime avait ses entrées; M. Feldman, un vieux juif qui voulait récupérer son appartement devenu propriété de Laget. Détails déterminants qui n'échappent pas à la sagacité de Maigret: une fenêtre laissée ouverte malgré le froid et une douille retrouvée dans la cour de l'immeuble qu'occupait Laget …

 

37. MAIGRET ET LE MARCHAND DE VIN (18/01/2002)

Scénario: Pierre Granier-Deferre et Dominique Garnier   Décors: Philippe Lacomblez   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Christian de Chalonge   Costumes: Françoise Disle    

avec Alexandre Brasseur (Lachenal), Thierry Frémont (Pigou), Nicole Croisille (Mme Blanche), Éric Laugérias (Noblet), Carole Brenner (Jeanne Chabut), Bruno Abraham-Kremer (inspecteur Lorenzi), Jacques Frantz (René Chabut), Gérard Lartigau (Caucasson), Laurent Schilling (inspecteur Lambert), Bénédicte Loyen (Anne-Marie), Dominique Frot (Liliane Pigou), Pierre-Louis Calixte (Stiernet), Raymond Gil (Désiré Chabut)

René Chabut, un riche négociant en vin, est assassiné alors qu'il sort de chez Madame Blanche, une maison close où il avait rendez-vous avec sa secrétaire. Chabut collectionnait les conquêtes féminines; de là à penser à un drame passionnel... Mais Chabut avait aussi de nombreux concurrents jaloux de sa réussite. L'enquête de Maigret le conduit aux entrepôts de Chabut, et, alors qu'il interroge le personnel, il a l'étrange impression qu'on épie ses allées et venues...

 

38. MAIGRET CHEZ LE MINISTRE (01/02/2002)

Scénario: Pierre Granier-Deferre, Dominique Garnier, Stéphane Palay   Décors: Philippe Lacomblez   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Christian de Chalonge   Costumes: Françoise Disle    

avec Alexandre Brasseur (Lachenal), Bernard Freyd (Auguste Point), Gisèle Casadesus (Mme Calame), Laure Marsac (Claire Point), Christophe Reymond (Jacques Fleury), Laurent Schilling (inspecteur Lambert), Olivier Broche (Piquemal), Bruno Abraham-Kremer (inspecteur Lorenzi), Pascal Leguennec (René Bonnet), Jean Dautremay (Mascoulin), Christian Pereira (directeur PJ), Cécile Caillaud (Lise Piquemal)

Auguste Point, le ministre des Travaux Publics, reçoit dans son bureau un certain Piquemal, qui lui remet un rapport explosif concernant l'effondrement d'un sanatorium, où 128 enfants ont trouvé la mort. Or, dans ce rapport, un ingénieur avait prédit la catastrophe. Malgré ses avertissements, on a construit quand même le sanatorium. Le ministre Point se fait voler ce rapport, et il appelle Maigret à l'aide. L'enquête va être difficile, car beaucoup de gens ont intérêt à ce que ce rapport ne soit pas rendu public: non seulement les politiciens en place au moment de la votation des crédits de construction, qui ont dû toucher des pots-de-vin, mais aussi l'entrepreneur qui a obtenu le mandat des travaux...

 

39. MAIGRET ET LE FOU DE SAINTE-CLOTHILDE (10/05/2002)

Scénario : Pierre Granier-Deferre et Michel Grisolia   Décors: Frédéric Astich-Barré   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Claudio Tonetti   Costumes: Pascaline Suty    

avec Alexandre Brasseur (Paul Lachenal), Philippe Khorsand (Me Duhour), Philippe Magnan (Dr Rivaud), Anne Kreis (Florence Rivaud), Philippe Dormoy (commissaire Leduc), Sonia Vollereaux (Mme Bellanger), Michel Vuillermoz ( Bellanger), Dora Doll (Tativa), Chrystelle Labaude (Janine), Armelle (l'infirmière Bordenave), Jean-François Gallotte (le patron de l'hôtel), Béatrice Michel (Mlle Jouanet), Christiane Ludot (l'institutrice), Nicolas Combe (un gendarme)

L'épisode a été tourné au Luxembourg, dans les communes de Rambrouch, Vianden, Esch-sur-Azette et Ettelbruck, et en France dans les communes de Marville (Meuse) et Longuyon (Meurthe-et-Moselle).

Alors qu'il doit rejoindre Mme Maigret en Alsace, Maigret croise dans le train un homme au comportement mystérieux. Ce dernier saute du train, et Maigret le suit. Il se retrouve avec une entorse à l'hôpital de la ville de Sainte-Clothilde, où il est soigné par le Dr Rivaud, archétype du bourgeois hautain, sec et désagréable. En fait, Maigret arrive à point nommé dans cette bourgade d'environ 7000 habitants car la psychose y règne: une tentative de meurtre sur une blanchisseuse vient d'être perpétré, sept ans après un autre meurtre avéré du même type. Maigret, intrigué, décide de s'occuper de l'affaire, avec l'aide de son neveu, l'inspecteur Lachenal. Il concentre ses recherches sur un quatuor de personnages haut placés: le maire, Bellanger, patron d'une scierie et candidat à la députation, le docteur Rivaud, l'avocat Me Duhour et le commissaire Leduc, peu enclin à l'aider dans cette affaire. Un jour, Florence Rivaud, la femme du docteur, vient rendre visite à Maigret dans l'intention de lui dévoiler qui est l'assassin, mais au moment fatidique, elle est interrompue par sa soeur Janine, travaillant chez Me Duhour, et qui l'escamote littéralement sous les yeux de Maigret...

 

40. LA MAISON DE FELICIE (03/06/2002)

Scénario: Christian de Chalonge et Dominique Garnier   Décors: Yves Brover   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Christian de Chalonge   Costumes: Françoise Disle    

avec Jeanne Herry (Félicie), Renée Le Calm (Mme Chauchoi), Nicolas Guimbard (Jacques Pétillon), Jean-Pierre Bagot (Charles Morin), Bonnafet Tarbouriech (Emile), Pierre Diot (inspecteur Christiani), Jean O'Cottrell (inspecteur Janvier), Christelle Cornil (Léontine), Nicole Dubois (la receveuse des postes)

Jules Lascours, dit "Jambe-de-bois" a été retrouvé sans vie dans sa chambre. Maigret se rend sur place et fait la connaissance de la bonne de Lascours, Félicie, une jeune fille effrontée et farouche, qui prétend n'avoir rien vu, rien entendu, bien qu'elle loge dans la chambre voisine de celle de son patron. Et l'arme du crime reste introuvable. Lors de l'enterrement de Jambe-de-Bois, Félicie s'enfuit à Paris. Bientôt, la famille du défunt apprend l'existence d'un testament, qui stipule que Félicie hérite de la maison Lascours et de tout ce qu'elle contient...

 

41. MAIGRET À L'ECOLE (11/11/2002)

Scénario: Pierre Granier-Deferre et Michel Grisolia   Décors: Yves Brover   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Yves de Chalonge   Costumes: Pascaline Suty    

avec Jean-Claude Dreyfus (Dr Xavier Bresselles), Carole Richert (Mme Gastin), Stéphane Jobert (Marcellin Rateau), Philippe Duquesne (Louis Paumelle), Thierry Levaret (Yann Valois), Ilroy Plowright (Jean-Paul Gastin), Jean-Claude Lecas (Théo Goumard), Eva Mazauric (Thérèse), Lucia Sanchez (Maria), René Remblier (Julien Sellier), Vivien Picouleau (Marcel Sellier), Kevin Jacob (Joseph Rateau), Georges-Gilbert Cazeneuve (Félicien Cornu), Nathalie Dorval (Marthe Sellier)

Maigret reçoit une lettre d'un garçon de douze ans, Jean-Paul Gastin, qui lui demande de venir enquêter sur la mort de Léonie, une ancienne postière, détestée de tous les habitants d'un village. Suite à la déposition d'un enfant, le père de Jean-Paul, qui est l'instituteur du village, a été accusé du meurtre de Léonie et mis en prison. Maigret se rend sur place, et débute son enquête en interrogeant la mère de Jean-Paul, qui lui confirme ce que la rumeur publique lui a déjà fait savoir: le couple Gastin a été muté au village après un scandale, suite à la liaison amoureuse entre l'épouse et un prof de gym à Courbevoie. Lorsque les villageois ont appris la nouvelle, la méfiance envers le couple s'est muée en haine...

 

42. MAIGRET ET LA PRINCESSE (21/02/2003)

Scénario: Pierre Granier-Deferre et Michel Grisolia   Décors: Valérie Grall   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Laurent Heynemann   Costumes: Françoise Disle    

avec Colette Renard (Jacqueline Larrieux), Micheline Boudet (Isy de Wissemberg), Guillaume Gallienne (Cormière), Pierre Aussedat (abbé Desnoyers), Pierre Diot (inspecteur Christiani), Jean-Paul Bonnaire (inspecteur Battesti), Mario Pecqueur (Alain Mazeron), Jacques Ciron (Dr Josserand), Marie-Thérèse Arene (Me Denise Aubonnet), Didier Raymond (Philippe de Wissemberg), Stéphane Auberghen (Claire Mazeron), Amalric Gérard (Eric de Wissemberg)

Le comte de Saint-Hilaire a été retrouvé sans vie dans le bureau de son hôtel particulier. Sa gouvernante, Jacotte, prétend avoir entendu le meurtrier s'enfuir. Maigret, prié d'enquêter en toute discrétion, pénètre alors l'univers clos, feutré et quelque peu figé de l'aristocratie. Il découvre rapidement que trois jours auparavant, l'époux d'une princesse fort éprise du comte est mort lui aussi. Une bien curieuse coïncidence qui ne manque pas de troubler le vieux limier. Mais, dans ce milieu qui ne lui est pas familier, le commissaire va se trouver confronté à un mur de silence, tout entier fait de morale, de religion et de respect des conventions...

 

43. UN ECHEC DE MAIGRET (31/03/2003)

Scénario: Steve Hawes, Claire-Marine Level   Décors: Philippe Hézard   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Jacques Fansten   Costumes: Pascaline Suty    

avec Jean-Luc Bideau (Fumal), Manuela Gourary (Mme Fumal), Isabelle Candelier (Louise), Daniel Laloux (Victor), Pierre Diot (inspecteur Christiani), Matthias Van Khache (inspecteur Maury), Gérard Croce (Gaillardin), Sophie Pincemaille (Martine Gilloux), Jacques Rosner (Joseph Guyonnet), Philippe Meyer (directeur PJ), Michèle Brousse (Mme Gaillardin), Miroslav Etzler (Félix)

Maigret mène distraitement une enquête qui l'ennuie : il a reçu la visite de Fumal, un homme d'affaires important, qui se plaint d'être l'objet de lettres anonymes menaçantes et demande à être protégé en raison de son importance financière et politique. Maigret, qui l'a connu dans son enfance, le trouve toujours aussi antipathique et s'occupe de lui à contrecoeur. Bien que sa maison ait été surveillée, Fumal est assassiné le lendemain matin. En interrogeant sa femme, sa secrétaire, ses employés et sa maîtresse, Maigret se rend compte que tous avaient des raisons de lui en vouloir. De plus, cet homme autoritaire qui prenait plaisir à humilier les autres, s'envoyait lui-même des lettres anonymes! De découvertes en découvertes, Maigret glane des indices, mais tout l'entourage de Fumal pourrait bien être coupable...

 

44. SIGNE PICPUS (30/06/2003)

Scénario: Jacques Fansten   Décors: Philippe Hézard   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Jacques Fansten   Costumes: Pascaline Suty    

avec Martine Sarcey (Mme Lecloagen), Maurice Chevit (M. Lecloagen), Frédérique Bonnal (Mlle Roy), Olivier Pajot (M. Blaise), Florence Pelly (Berthe), Gérard Bôle du Chaumont (Mascouvin), Armelle Deutsch (Emma), Marc Dudicourt (M. Drouin), Matthias Van Khache (inspecteur Maury), Pierre Diot (inspecteur Christiani), Robert Plagnol (le juge), Philippe Meyer (directeur PJ), Dominique Marcas (Mme Biron), Ivan Avossa (Isidore), Luc Antoni (le garçon de café), Christophe Giordano (le policier bavard)

"À 17 heures, je tuerai la voyante, signé Picpus". Tel est l'étrange message que Mascouvin, un employé d'un marchand de biens, a découvert sur le buvard d'un café. L'inspecteur Maury, qui a été chargé de l'affaire, a fait mettre les voyantes sous surveillance. Malgré cela, on retrouve une voyante assassinée chez elle. Maigret se rend sur place, et fait la connaissance de Mlle Roy, une amie de la voyante, qui a découvert le corps. Dans la cuisine fermée à clé, se trouve un vieillard hagard, qui n'a rien vu et rien entendu...

 

45. L'AMI D'ENFANCE DE MAIGRET (29/09/2003)

Scénario: Laurent Heynemann et Pierre Fabre   Décors: Valérie Grall   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Laurent Heynemann   Costumes: Pascaline Suty    

avec Roger-Pierre (Léon Florentin), Marianne Groves (Mme Blanc), Hubert Saint-Macary (François Belin), Philippe Morier-Genoud (Victor Lamotte), Pierre Diot (inspecteur Christiani), Jean-Paul Bonnaire (inspecteur Battesti), François Feroleto (Jean-Luc Valois), Yves Lambrecht (Juge Rigon), Jean-Claude Calon (Dr Paul)

Léon Florentin, un ancien camarade de lycée de Maigret, l'aborde en pleine rue pour lui demander son aide: Joséphine Papet, sa maîtresse, a été assassinée d'une balle dans la gorge. Florentini prétend ne pas avoir assisté au meurtre, mais s'être absenté pendant une demi-heure de l'appartement où il l'a ensuite retrouvée morte. Cependant, Maigret découvre très vite que Florentin ment comme il respire et ce, à tout propos. Ainsi lui fait-il avouer qu'il était bien dans l’appartement au moment du crime, caché dans la penderie, mais Florentin continue de dire qu’il n’a rien vu. Le commissaire apprend aussi très rapidement que Joséphine entretenait des relations avec quatre autres messieurs qu'elle recevait régulièrement chez elle, chacun ignorant l'existence des autres. La concierge de l’immeuble semble sur ce point en savoir plus long qu’elle ne veut bien l’avouer...

 

46. LES SCRUPULES DE MAIGRET (13/02/2004)

Scénario: Pierre Granier-Deferre, Michel Grisolia et Pierre Joassin   Décors: Marc-Philippe Guerig   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Pierre Joassin   Costumes: Kristin Van Passel et Françoise Disle    

avec Georges Siatidis (Xavier Marton), Pascale Arbillot (Gisèle Marton), Florence Hebbelynck (Jany), Olivier Darimont (inspecteur Lambert), Renaud Rutten (inspecteur Vandermeulen), Michel Guillou (commissaire Deruyter), Jean-Michel Vovk (Harris Schwob), Anne Carpriau (la concierge de l'hôtel)

L'épisode a été tourné en Belgique, dans la Galerie de la Reine à Bruxelles, et dans les communes de Woluwé, Saint-Pierre et Schaerbeck.

Lors d'une cérémonie à Bruxelles où le commissaire se fait remettre une médaille, Maigret est abordé par un homme quelque peu agité, Xavier Marton, qui lui confie que sa femme cherche à l'assassiner. Rentré à son hôtel, Maigret reçoit alors la visite de Mme Marton, qui prétend que son mari est dérangé psychologiquement. Intrigué par ce couple étrange, Maigret s'invite chez les Marton, où il fait la connaissance de la soeur de Mme Marton, la jeune Jany. Quels liens celle-ci entretient-elle avec sa soeur et son beau-frère ? Maigret, qui sent le drame couver, fait part de ses scrupules au commissaire Deruyter, et demande à celui-ci d'ouvrir une enquête...

 

47. MAIGRET ET LES PETITS COCHONS SANS QUEUE (29/03/2004)

Scénario: Steve Hawes et Claire Level   Décors: Yves Brover   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Charles Nemes   Costumes: Françoise Disle    

avec Vahina Giocante (Germaine Blanc), Roger Souza (le commissaire Pardi), Thérèse Liotard (la comtesse), Karim Adda (l'inspecteur Launay), Laurence Lerel (Thérèse), Réginald Huguenin (Le Gentil), Philippe Landoulsi (Freddie), Julio A. Casanova (Pepe Alban), Miriam Learra (Madame Alban), Max Alvarez (Max Asis), Jorge Luis Lopez (l'arbitre), Nelson Rodriguez (l'animateur), Alexis Rivera (le policier 1), Franck Reyes (le policier 2), Montse Duany (la servante), Jamil Jaled (Joe Asis), Rodolfo Faxas (Paul Asis), Alberto Gonzales (Marcel Blanc), Freddy Betancourt (Robert Pernaud), Grupo Havana Soul (Musiciens), Charles Nemes (le docteur Racollet), Hoang Le Van (le barman salle de boxe)

L'épisode a été tourné à Cuba.

Marcel Blanc, un journaliste sportif fréquentant les cercles de boxe et la clientèle du Milieu, a disparu. Thérèse, l’amie de Germaine Blanc, son épouse, sollicite l’aide de Maigret. En effet, Germaine est assez réticente à demander elle-même le concours du commissaire, craignant que son mari n’ait fait une bêtise. Cependant, du haut de ses vingt ans, la jeune femme est prête à tout pour le retrouver. Une course aux renseignements s'engage entre Germaine et Maigret, dans laquelle elle le précède souvent jusqu’à ce que Maigret découvre finalement que son père, Le Gentil, est receleur et pourrait bien être impliqué dans la disparition de Marcel. C’est alors que les petits cochons sans queue vont prendre toute leur importance ...

 

48. MAIGRET ET LE CLOCHARD (03/05/2004)

Scénario: Dominique Garnier et Christian de Chalonge   Décors: Valérie Grall   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Laurent Heynemann   Costumes: Pascaline Suty    

avec Jean-Paul Bonnaire (inspecteur Battesti), Pierre Diot (inspecteur Christiani), Franck Gourlat (Jeff Van Houtte), Emilie Lafarge (Léa), Georges Gilbert-Cazeneuve (François Keller), Chloé Lambert (Juliette Keller), Nicolas Larzul (Hubert Van Houtte), Philippe Bardy (Pierre Leterrier), Eva Saint-Paul (Mme Keller), Christine Paolini (Mme Guillot), Jacques Brucher (Professeur Magnin), Michel Modo (patron du bougnat), Annie Mercier (patronne du bougnat), Rémy Roubakha (Jean Guillot), Benjamin Broux (Lucien Hardouin), Christian Zanetti (Dédé)

Sous le pont d’Austerlitz à Paris,deux bateliers réussissent à tirer de l’eau un clochard grièvement blessé. Personne ne connaît son nom. En fait, il s’avère qu’il a été victime d’une tentative d’assassinat. Maigret interroge l’un des deux mariniers, Jeff Van Houtte, qui lui dit avoir aperçu une Peugeot 403 rouge sur le quai quelques instants auparavant. Bientôt, Maigret découvre que le clochard était surnommé "le toubib" par ses compagnons d'infortune et qu’il s’appelle en réalité François Keller: il était médecin à Mulhouse quelques années plus tôt. Le commissaire contacte sa femme et sa fille qui vivent à Paris et affirment ne plus avoir de ses nouvelles depuis des années. Il retrouve ensuite les propriétaires de la Peugeot rouge, mais ceux-ci parviennent à prouver leur innocence: ils ont tout simplement jeté leur chien mort dans la Seine. Autant dire que Maigret n’a pas l’ombre d’une piste. De plus, François Keller est sorti du coma mais ne parle toujours pas...

 

49. MAIGRET ET L'OMBRE CHINOISE (28/05/2004)

Scénario: Laurence Kilberg   Décors: Valérie Grall   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Charles Nemes   Costumes: Pascaline Suty    

avec Christine Boisson (Germaine Martin), Alain Rimoux (Edgar Martin), Estelle Skornik (Nine Moinard), Valentine Valera (Madeleine Dormoy Boyer), Josiane Stoléru (Mathilde), Sylvie Flepp (la concierge), Jean-François Poron (le colonel), Yves Beneyton (Saint-Marc), Cédric Chevalme (inspecteur Bertin), Olivier Brun (Daniel Boyer), Michel Helias (Luc Vignal), Isabelle Petit-Jacques (Jeanne Boyer), Bénédicte Charpentier (femme de chambre), Yann Pradal (barman), Jiri Stanislav (Pierre Boyer), Rodolphe Tissot (policier en civil), Zdenek Sedlacek (policier suicide), Jakub Wehrennberg (policier PJ), Dana Verzichova (Angèle), Gaston Subert (médecin légiste), Charles Nemes (médecin de famille)

Dans le quasi huis-clos de la cour d'un immeuble bourgeois, Maigret est confronté au meurtre de Pierre Boyer, le patron d'une florissante entreprise, tué net d'une balle de revolver en pleine poitrine, dans son bureau, la veille du jour de paye. Très vite, Maigret se prend de sympathie pour la victime, un "self-made man" d'une cinquantaine d'années, un chic type qui a sans doute eu l'imprudence de rédiger prématurément une ébauche de testament. Parmi les suspects, défilent les trois femmes de la vie de Boyer. Il y a d'abord Germaine Martin, sa première épouse, remariée à Edgar Martin, un petit fonctionnaire. Germaine est une femme ambitieuse et hantée par la peur de "manquer". Après s'être sacrifiée pendant les années de vaches maigres de Boyer, elle n'a pas su attendre et a demandé le divorce juste avant que ce dernier ne fasse fortune. Ensuite il y a Madeleine Dormoy, la nouvelle épouse de Boyer, fille d'une grande famille bourgeoise désargentée. Elle s'est résignée à fermer les yeux sur les liaisons de son mari, tant qu'elles restent éphémères et ne menacent ni son propre mariage, ni l'aisance matérielle retrouvée du clan Dormoy. Et enfin, il y a Nine Moinard, ancienne danseuse de cabaret, maîtresse de Boyer et véritable bouffée d'air frais dans la vie de ce dernier. Si Nine est sans doute la plus éprouvée par la mort brutale de Boyer, elle ne joue pourtant pas franc-jeu. Malgré la compassion que le jeune femme lui inspire, le commissaire est vite persuadé qu'elle n'est pas aussi naïve et innocente qu'elle veut bien le laisser paraître. Les soupçons de Maigret vont également se porter sur Daniel Boyer, le fils de la victime et de Germaine Martin, un jeune homme oisif, sans le sou, qui fuit la médiocrité de sa vie en s'évadant dans les vapeurs d'éther. C'est un terrible drame de famille que Maigret finit par mettre à jour, drame dont Mathilde, une vieille locataire de l'immeuble qui passe son temps à rôder derrière les portes, avait déjà saisi tous les ressorts ... (résumé RTBF)

 

50. MAIGRET CHEZ LE DOCTEUR (25/06/2004)

Scénario: Steve Hawes et Claire Level   Décors: Frédéric Astich-Barré   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Claudio Tonetti   Costumes: Françoise Disle    

avec Nathalie Besançon (Alice Baron), Didier Agostini (l'aumônier), Fedele Papalia (le curé), Laurent Le Doyen (Dr Baron), Monique Chaumette (Eugénie), Adela Stredova (la fille du docteur Baron), Louis Pottier (le fils du docteur Baron), Guillaume Delorme (Guillaume), Yvon Martin (inspecteur Dantec), Lionel Abelanski (Martin), Fabienne Tricottet (Mlle Simpson), Pierre Berriau (Monsieur Lundi), Maryse Déol (la mère d'Olga), Sylvie Lachat (la pâtissière), Michel Pilorge (le père d'Olga)

Olga Boulanger, une petite bonne de 18 ans employée chez la famille Baron, est morte de façon mystérieuse. L'autopsie révèle que la jeune fille a été empoisonnée par de fines barbes d'épis de seigle. Maigret se rend chez le docteur Baron et sa famille pour l'interroger. Baron semble embarrassé mais se tait. Eugénie, la bonne et son fils, Martin, en font autant. Personne ne semble rien avoir à révéler, y compris "Monsieur Lundi", le clochard qui vient demander l'aumône et manger tous les lundis chez les Baron. Maigret se garde bien, dans un premier temps, de révéler qu'Olga était enceinte de 3 mois...

 

51. MAIGRET EN MEUBLÉ (17/12/2004)

Scénario: Michel Grisolia et Laurent Heynemann   Décors: Valérie Grall   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Laurent Heynemann   Costumes: Pascaline Suty    

avec Annie Gregorio (Mlle Clément), Maria Schneider (Mme Boursicault), Valérie Karsenti (Isabelle Fresco), Jacques Mathou (Julien Huret), Pierre Diot (inspecteur Christiani), Michel Ruhl (Valentin Desker), Christophe Hémon (Paulus), Christian Ruché (Archambaud), Roger Ibanez (M. Berlanga), Zorica Lozic (Lana Custencu), Pavel Yondrusca (M. Custencu), Laetitia Pesenti (Aline Archambaud), Carlo Nell (Dr Boissy), Loïc Pichon (M. Boulard), Béatrice Costantini (la grande Thérèse), Gilles Dyrek (M. Liotard), Olga Kokorina (Mme Liotard)

Devant une belle maison meublée du Vème arrondissement de Paris, " L’Estrapade ", se tient l’inspecteur Archambaud, un proche collaborateur de Maigret. Il surveille la possible arrivée de Paulus, un jeune homme soupçonné d’un hold-up. Soudain, un coup de feu retentit : l’inspecteur s’écroule, grièvement blessé. Pour mener son enquête, Maigret s’installe à l’Estrapade et fait la connaissance de tous les pensionnaires du meublé. Tous ont leurs petits secrets que Maigret va tenter de percer pour éclaircir l’affaire...

 

52. MAIGRET ET LA DEMOISELLE DE COMPAGNIE (17/01/2005)

Scénario: Steve Hawes et Claudio Descalzi   Décors: Yves Brover   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Franck Apprederis   Costumes: Pascaline Suty    

avec Vanessa Larré (Cécile Ledru), Vincent Winterhalter (Philippe Deligeard), Thierry Fortineau (Juge Monthiel), Pierre Diot (inspecteur Christiani), Eric Poulain (Jacques Mercier), Vania Vilers (Carhaix), Philippe Beglia (Victor), Didier Pain (Retailleau), Arnaud Apprederis (Dr Briand), Edith Perret (Mlle Flandre), Marie Florac (Mme Deligeard), Simon Duprez (Arsène), Jakub Hais (Marek), Jana Altamannova (Caroline Beaume)

La vieillle Mme Croizier meurt d'une crise cardiaque alors qu'elle se trouve chez son neveu, Phlippe Deligeard, à Neuilly. Cécile Ledru, la demoiselle de compagnie de la vieille dame, restée à Marly ce jour-là, vient voir Maigret pour lui affirmer que Mme Croizier a été assassinée: Cécile est convaincue que Deligeard a assassiné sa tante pour profiter de son héritage ...

 

53. MAIGRET ET LES SEPT PETITES CROIX (06/05/2005)

Scénario: Steve Hawes et Claire Level   Décors: Jean-Pierre Bazerolle   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Jérôme Boivin   Costumes: Pascaline Suty    

avec Rémi Martin (Olivier Lecoeur), Didier Agostini (Lecoeur), Alain Floret (Jamin), Laurent Labasse (Gianni), Nils Öhlund (Bonfils), Marina Golovine (Ginou), Bruno Bayeux (Pierrot), Jean-Pierre Bagot (directeur de la P.J.), Maxime Lombard (patron du café), André Thorent (vieil insomniaque), Etienne de Balasy (médecin légiste), Martin Novotny (Bib), Karel Belohrardsky (inspecteur 1), Petr Koutecki (inspecteur 2), Josef Nos (M. Loubet), Raphaëline Goupilleau (Mme Loubet).

Une nuit de 15 août. Chaleur suffocante. Maigret est sur le qui-vive : il attend le nouveau meurtre d'un tueur en série qui s'attaque à des vieilles dames pour leur dérober leurs économies. Cette nuit-là, c'est Lecoeur qui est au standard et qui enregistre tous les méfaits dans Paris. Suicides, vols, bornes d'appel d'urgence brisées, dont Lecoeur note le nombre par des petites croix sur un petit carnet... Bientôt un nouvel homicide est signalé : une certaine Mme Fayet a été retrouvée morte à son domicile. Or la dernière borne brisée se situe près de l'endroit de ce dernier assassinat. Contre toute attente, Lecoeur s'enfuit de la P.J. pour se rendre chez elle. Les inspecteurs présents sur place l'arrêtent et le ramènent à la P.J. Maigret va bien vite se rendre compte qu'il existe un lien entre ce meurtre et les bris successifs de bornes...

 

54. MAIGRET ET L'ETOILE DU NORD (23/12/2005)

Scénario : Pierre Granier-Deferre et Michel Grisolia   Décors: Jean-PIerre Bazerolle   Musique: Laurent Petitgirard
Réalisation: Charles Nemes   Costumes: Françoise Disle    

avec Pascal Demolon (inspecteur Bastien), Thierry Liagre (inspecteur Peretti), Lizzie Brocheré (Céline), Luis Rego (M. Peyrelongue), Catherine Ferran (Lucienne Florac), Michel Lagueyrie (Ludovic Larrieu), Olivier Balazuc (Loisillon), Eric Franquelin (commissaire Verdier), Yvan Dautin (Marc-Antoine Lehaleux), Marie-Christine Adam (Irène Salavin), Olivier Balazuc (Jean-Pierre Loisillon), Patrick Palmero (Victor Lacarrierre), Clément Michel (photographe PJ), Gérard Moulevrier (juge d'instruction), Charles Nemes (médecin légiste), Patricia Varnay (Denise Marken), Rodolphe Tissot (inspecteur Jansen), Stanislas Hybler (Georges Bompard)

Maigret est sur le point de partir en congé de Noël quand il reçoit un appel téléphonique: un meurtre vient d'être commis à l'hôtel de l'Etoile du Nord. Le commissaire s'y rend, et il y rencontre le patron de l'hôtel, le portier de nuit, et une étrange jeune femme, Céline Germain, qui tente de s'enfuir à l'arrivée de la police. Maigret emmène Céline au Quai, et commence alors un interrogatoire qui ressemble plus à une lutte ouverte entre lui et la jeune femme...

 

 

Retour Haut
Retour - Haut