Humeur d'octobre 2003 ...

Maigret censuré

 

    De temps à autre, je me balade sur le web. Je ne tape plus "Maigret". Non parce que je n'en ai plus envie mais parce que je pense fort avoir épuisé tout ce qui existe à son sujet sur internet. Alors, tout à l'heure, je suis allé fouiner ailleurs et suis tombé sur un site appelé "La série-thèque" qui m'a semblé suffisamment complet pour que je m'aventure à taper "Maigret" dans son moteur de recherche. Bingo ! S'y trouvaient la fiche technique de la série avec Jean Richard ainsi que la liste des épisodes avec le dit acteur et Bruno Crémer. Rien de très original ni révolutionnaire mais ces informations s'y trouvaient tout de même parmi les 815 séries répertoriées.

    Assouvissant ma curiosité jusqu'au bout, j'allai visiter la page des ressources, constituée de liens présentant des sites français ou américains voire allemands, parlant de séries télé. C'est là que les choses n'ont plus tourné rond. J'eus beau tapé inlassablement "M-A-I-G-R-E-T" : rien ne vint. Entre "Magnum" et "La maison de tous les cauchemars", RIEN. Vous connaissez, vous, "La maison de tous les cauchemars" ???? Ben, moi, non. Ce qui n'enlève rien à la qualité éventuelle de la série. Evidemment, on ne peut pas savoir ...

    Enfin, ce que je sais, c'est que "Maigret" est une série inconnue pour tous les sites que je visite et qui s'intéressent de près ou de loin à la télévision. À quoi cela tient-il ? Plusieurs raisons.

    Premièrement, la série est considérée comme "ringard". Si, si. Bien que personne ne veuille le dire ou l'écrire, c'est tout à fait vrai. Face aux déferlantes venues des Etats-Unis et aux productions de TF1, "Maigret" ne fait pas le poids. La série est bien trop reposante, bien trop apaisante, bien trop fade quoi ! Que voulez-vous ! Dans la série, point de jeunes filles savamment dénudées, point de beaux jeunes hommes torse nu, point de pittoresques images de couples en rut, point de déchirements familiaux façon "Dallas". Rien de tout ça. Bref, le commissaire n'est vraiment pas dans le vent. Certes. Mais c'est oublier que la série n'est sans doute pas à la mode car elle a toujours été en dehors de toute mode.

    Deuxième élément, il faut bien dire que tous ces sites visent un public en général jeune et que ceux-ci ne sont pas reconnus comme étant des afficionados du commissaire. Conclusion bien simple : ils font l'impasse sur le commissaire. C'est déplorable. Déplorable de faire un constat, sans essayer de dépasser cet état de fait. Pourquoi en rester là ? Que l'on songe que le monde est variété et que l'on manque de plus en plus de citoyens éclectiques dans leurs choix, dans leurs préférences et leur mode de vie ! On tend à l'uniformisation, à la culture de masse, immense tourbillon qui brasse, broie et recrache une médiocrité (dans son sens étymologique). Aujourd'hui, la médiocrité, c'est la série américaine où la beauté physique, la violence et la vitesse sont exaltées dans toutes leurs nuances. Charmant, oui, j'avoue. Mais vachement lobotomisant.

    Quid de "Maigret" là-dedans ? Ben rien. Ce n'est pas une série américaine (mais c'est là son moindre défaut), le personnage principal ne peut et ne pourra jamais être interprété par Jennifer Garner, Sarah Michelle Gellar ou Pamela Anderson, la violence est davantage suggérée qu'étalée et le rythme des épisodes est particulièrement lent, ce dernier point marquant de manière autonome et déterminante, l'originalité de la série.

    Alors, que faut-il en conclure ? Eh bien, à mon sens, qu'il faut montrer "Maigret" à la jeune génération et le faire connaître, non pas parce que c'est le centenaire de la naissance de Simenon, non pas prace que Simenon est désormais reconnu comme l'un des plus grands romanciers du 20 ème siècle, non pas parce que son héros serait à la mode en ce moment, non pas parce que l'on se doit à n'importe quel prix de montrer quelque chose de différent MAIS bien parce que la série est une sorte d'apologie de la quiétude et de la sagesse, deux qualités qui font cruellement défaut au monde d'aujourd'hui.

    Messieurs les webmasters, à vos claviers ! Faites connaître la série contre vents et marées. Vous en avez les moyens. Seule la volonté manque pour le moment.

    Encore une chose : le lien vers le site de la "série-thèque": http://www.serietheque.com elle mérite bien qu'on s'y attarde !

    Merci au magazine "Génération Séries" n°43 qui a consacré un long article aux différentes séries "Maigret" et à la série qui nous intéresse particulièrement sur ce site.

Jacques-Yves Depoix.

Dimanche 5 octobre 2003, 12h08

Retour Haut
Retour - Haut